Les ambassadeurs des pays membres de l’Union Européenne se sont rendus à Colón [es]

L’Ambassadeur de la délégation européenne accompagné des Ambassadeurs des Etats membres ont visité la Zone Libre de Colón et la Chambre de Commerce de Colón afin de discuter de l’avenir de la région.

L’Ambassadeur auprès de la délégation européenne au Panama, M. Chris Hoornaert, accompagné de l’Ambassadeur du Portugal M. Pedro Pessoa E. Costa, l’Ambassadeur d’Espagne M. Javier Pagalday, l’Ambassadeur d’Italie M. Massimo Ambrosetti, la chargée d’affaires de Belgique Mme. Gaëtane Scavée, l’Ambassadrice des Pays-Bas Mme. Illse Smits et de l’Ambassadeur de France M. Brice Roquefeuil, s’est rendu à Colón pour une visite de travail.

La visite a débuté par une rencontre avec le maire de la ville de Colón, M. Alex Lee, le directeur général de la Zone Libre de Colón M. Giovanni Ferrari, la Secrétaire générale du port libre de Colón, Mme. Nitzia Ayarza, la directrice adjointe de la Zone Libre de Colón Mme. Olgalina De Quijada et la gouverneure de la province de Colón, Mme. Iracema De Dale, autour d’un petit déjeuner. La thématique du potenciel touristique de la region a fait l’objet d’une attention particulière : la province possede un patrimoine culturel riche.

Visite de la Zone Libre de Colón :

La présentation de M. Giovanni Ferrari a porté sur les activités d’import-export de marchandises, de logistique et de transformation de la plateforme. Le directeur de la Zone Libre de Colón a également abordé un de leurs principaux objectifs : la sécurité.

Visite de la Chambre de commerce de Colón :

Après les mots de bienvenue de M. Maruquel Berastegui, membre du conseil d’administration de la Chambre de Commerce de Colón, le directeur Josímar Ortiz a présenté les solutions envisagées pour répondre au ralentissement de la croissance et aux défis de société tels que le chômage. 120.000 jeunes sont touches dans la région dont 50% sont des femmes.

D’autres projets ont été abordés tels que la prévention du blanchissement d’argent, le développement de carrières techniques ou encore l’inclusion d’entreprises créatives, digitales, de recyclage et les énergies vertes entres autres.

Réception de clôture du club Union Arabe :

La réception a été l’occasion de rencontrer Liriola Leotau, directrice nationale de l’association INAMU qui lutte contre les violences faites aux femmes. La directrice a mentionné qu’il était primordial de défendre cette cause tout en aidant les femmes à s’intégrer dans le monde du travail et dans la société plus généralement.

Dernière modification : 16/10/2019

Haut de page