Visite de l’ambassadeur dans le territoire autochtone Ngäbe-Buglé [es]

L’ambassadeur de France, Brice Roquefeuil, a participé au déplacement professionnel dans le village de Llano Tugri, organisé par la Cour Suprême de justice panaméenne, dans le territoire autochtone Ngäbe-Buglé.

JPEG

Cette visite s’inscrit dans le cadre du projet de formation de juges locaux, médiateurs, professeurs et résidents des environs. Des rencontres avec les autorités autochtones, le personnel judiciaire et les professeurs du centre éducatif de Llano Tugri ont ponctué le déplacement.

Cette journée a été conduite par les magistrats Angela Russo de Cedeño et José Ayú Prado Canals qui ont félicité les juges régionaux pour leur travail et remercié les facilitateurs judiciaires qui travaillent volontairement pour un meilleur accès à la justice.

Ils ont également indiqué que le programme de l’unité d’accès à la justice et d’égalité entre les sexes de la Cour Suprême de justice se poursuivra afin de permettre un accès plus équitable à la justice.

Des juges de la région étaient présents et ont présenté les impacts positifs du programme sur la communauté. Ils sont revenus sur l’efficacité du système pénal accusatoire (SPA) depuis sa mise en œuvre en 2015, mais ont également indiqué que davantage de tribunaux seraient nécessaires afin d’éviter aux habitants du territoire autochtone Ngäbe-Buglé de se déplacer dans le district de Tolé pour conduire des procès.

L’Ambassadrice du Canada Lilly Nicholls, le Consul honoraire d’Allemagne Amilcar Cerrud, le Consul de Corée au Panama Hong Young In, et la coordinatrice de l’Unité de l’accès à la justice et du genre du pouvoir judiciaire Aracelly Vega, ont accompagné cette visite.

A la suite de la formation, ils ont visité le tribunal mobile ainsi que le site où de nouvelles installations devraient être construites afin d’offrir un meilleur service judiciaire à la population de la région.

Dernière modification : 03/06/2019

Haut de page