Rencontres littéraires avec l’écrivain Olivier Rolin [es]

Olivier Rolin est né en 1947 à Boulogne-Billancourt. Il passe une partie de son enfance au Sénégal, puis étudie les lettres classiques au Lycée Louis-le-Grand avant d’entrer à l’École normale supérieure. De 1968 à 1973, il milite au sein de l’organisation maoïste Gauche prolétarienne et devient le chef de sa branche militaire Nouvelle Résistance populaire. Il évoquera cette période où « l’on croyait dur comme fer à la Révolution » dans son roman Tigre en papier (2002, prix France Culture). Son œuvre, profondément mélancolique et teintée d’utopie, interroge histoire, géographie, femmes et révolutions. Il a publié des essais et une dizaine de romans parmi lesquels L’Invention du monde (1993), Port-Soudan (1994, prix Femina) et Le Météorologue (2014, Prix du Style). Il est également auteur de récits de voyage et de nombreux reportages, notamment en Argentine, en Colombie, en Pologne, en Afghanistan, en Égypte…

Olivier Rolin s’est rendu pour la première fois au Panama pour présenter ses œuvres, retracer son parcours littéraire et partager ses expériences de voyage. Invité par l’Institut français d’Amérique centrale (IFAC) et l’ambassade de France, en collaboration avec l’Alliance Française de Panama et l’Université du Panama, Olivier Rolin a donné deux conférences.

Le jeudi 24 mai, à l’Alliance Française, il a retracé les voyages littéraires emprunts du Panama de Malcom Lowry, Georges Simenon et Blaise Cendrars dont il évoque le grand poème Le Panama ou les aventures de mes sept oncles.

Le lundi 28 mai, Olivier Rolin s’est rendu à la Faculté des Lettres de l’Université de Panama pour dialoguer avec les étudiants et stimuler leur intérêt pour les livres et les voyages.

Ces deux rencontres littéraires ont rencontré un succès certain qui s’inscrit dans le développement de la chaire culturelle franco-panaméenne mise en place par l’IFAC.

Dernière modification : 09/08/2018

Haut de page