Ouverture de la procédure d’inscription au concours national d’internat en médecine à titre étranger

Nous vous informons de l’ouverture de la procédure d’inscription au concours national d’internat en médecine à titre étranger. Le Département rappelle également que des candidats hors UE peuvent être amenés à passer le concours dans des centres d’examen au sein des pays de l’UE. Le centre national de gestion (CNG) a dématérialisé la procédure d’inscription, ce qui allègera le travail des postes.

[pdf/joe_20190208_0033_0019.pdf->doc3642]Le Département vous informe que l’arrêté portant ouverture au titre de l’année universitaire 2019-2020 du concours d’internat en médecine à titre étranger pour les médecins autres que les ressortissants des Etats membres de l’Union européenne, d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen, de la Principauté d’Andorre ou de la Confédération suisse, daté du 5 février 2019, a été publié au Journal officiel.

Il est à noter en revanche que l’arrêté fixant les spécialités et le nombre de postes ouverts n’est pas encore paru, ce qui peut amener des candidats à vous questionner, car ils doivent, pour s’inscrire, choisir une spécialité. L’an dernier les spécialités suivantes ont été ouvertes : gériatrie, médecine cardiovasculaire, neurochirurgie, pédiatrie, psychiatrie.


La procédure d’inscription en ligne, ainsi que les modalités d’accès au centre d’examen en France et des informations complémentaires, figurent sur le site du centre national de gestion (CNG) à l’adresse suivante : https://www.cng.sante.fr/concours-examens/internat-en-medecine-titre-etranger-etr

La période d’inscription est fixée du 1er au 31 mars 2019. Les candidats devront désormais s’inscrire directement en ligne. Les Postes n’interviennent plus dans le processus d’inscription, sauf pour envoyer les convocations aux candidats.

Le CNG mettra régulièrement à jour sur son site une liste des pays dans lesquels des candidats s’inscrivent afin que les Postes concernés en soient avertis.

Ce concours est ouvert aux candidats étrangers autres que les ressortissants des Etats membres de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la principauté d’Andorre, et titulaires d’un diplôme de médecin permettant d’exercer dans leur pays d’origine ou dans le pays de délivrance.

Toutefois ne sont pas autorisés à s’inscrire au concours prévu ci-dessus les titulaires d’un diplôme d’études supérieures en médecine délivré par la France ou d’un titre équivalent délivré par un autre État appartenant à l’Union européenne ou à l’Espace économique européen.

Dernière modification : 28/03/2019

Haut de page