L’identité visuelle de la COP22 révélée [es]

Le Comité de Pilotage chargé de l’organisation de la COP22 a dévoilé, jeudi 7 avril 2016 à Rabat, l’identité visuelle de la COP22, la 22e Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tiendra du 7 au 18 novembre prochains à Marrakech.

JPEG
Le célèbre pavillon de la Ménara a été choisi pour être au cœur d’un rayonnement de Zellige. Symbole de Marrakech, la Ménara est le vestige d’un système hydraulique vieux de plus de 700 ans, témoignage du savoir-faire ancestral du Maroc, au service de la gestion d’une ressource rare et précieuse : l’eau.
Ses couleurs – bleu, vert, rouge et jaune – sont inspirées des quatre éléments écologiques primaires que sont l’eau, la terre, l’air et le feu. Ce sont là des couleurs chatoyantes et chaleureuses qui reflètent l’identité marocaine et africaine de la COP22.

Appropriation par les Marocains

« L’identité visuelle choisie repose sur le capital civilisationnel et historique du Royaume, particulièrement celui de la ville emblématique de Marrakech », a souligné M. Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Royaume du Maroc et président de la COP22, à l’occasion de la présentation au public de l’identité visuelle de la future conférence climat.

Cette identité visuelle a été « conçue de sorte que tous les Marocains puissent se l’approprier », a-t-il ajouté.

Elle constituera le visage de cet événement international qui devrait réunir plus de 25 000 participants à Marrakech venus de 195 pays ainsi que des milliers de journalistes, d’ONG et d’observateurs internationaux.

Dernière modification : 21/04/2016

Haut de page