Première rencontre France - Amérique centrale des présidents d’université [es]

L’Institut français d’Amérique centrale (IFAC) en charge de la coopération universitaire en Amérique centrale et le Conseil national des présidents d’universités (CONARE), ont organisé en septembre la première rencontre des présidents d’universités françaises et directeurs d’écoles d’ingénieurs avec leurs homologues « Rectores » des universités d’Amérique centrale.

Cette rencontre, qui a eu lieu les 26 et 27 septembre 2016 au Costa Rica, s’est déroulée dans un contexte porteur caractérisé par les actions suivantes :

-  Relations interuniversitaires croissantes entre les pays centreaméricains et la France qui s’est confirmé par un salon Campus France.
-  La signature, le 10 novembre 2015 à Paris, entre la France et le Costa Rica d’une convention de reconnaissance mutuelle des diplômes.
-  La signature, le 21 mai 2016, à Guatemala, d’une convention afin de mettre en œuvre des programmes d’évaluation et d’accréditation institutionnelle.
-  Le lancement, par l’IFAC, en 2016, d’un programme d’aide au montage de doubles diplômes entre les établissements d’enseignements supérieur français et d’Amérique centrale.

Objectifs

1. Faire une analyse de l’état actuel ainsi que des problématiques de l’enseignement supérieur en Amérique centrale.
2. Proposer une feuille de route pour le renforcement des liens de coopération académique entre les universités de France et d’Amérique centrale.
3. Concevoir, dans une perspective d’harmonisation et de converge universitaire, des stratégies communes pour la mise en place de mobilité académique, de recherches conjointes, d’homologation des études et de reconnaissance académique des diplômes, d’évaluation et d’accréditation des établissements

Thématiques prioritaires

• Les systèmes d’enseignement supérieur de France et d’Amérique centrale
• Le développement de programmes de Masters et de doctorats conjoints
• Le développement de projets de recherche et d’innovation conjoints
• Le renforcement des systèmes d’assurance qualité
• Les modalités et possibilités de financement du développement universitaire
• Feuille de route pour faire avancer la gestion et le développement d’accords de coopération

À l’occasion de cette rencontre une convention de "reconnaissance mutuelle de diplômes et de périodes d’études dans l’enseignement supérieur" a été signée le lundi 26 septembre entre le Conseil des Présidents d’Universités-CPU et le Conseil des Directeurs des Écoles Françaises d’Ingénieurs-CDEFI pour la partie française et le Conseil des Recteurs de Panama-CRP pour la partie panaméenne.

La formalisation de cet accord est une évolution décisive dans la coopération universitaire entre nos deux pays. Il ouvre la voie au lancement de programmes universitaires structurants (doubles diplômes, cofinancements de bourses) et
renforce l’attractivité de notre territoire, de notre langue et de nos
établissements d’enseignement supérieurs.

Dernière modification : 04/10/2016

Haut de page