Journées Européennes Du Patrimoine (19-20 septembre 2015)

Le ministère des affaires étrangères et du développement international a décidé de placer sa participation aux 32ème édition des Journées européennes du patrimoine, les 19-20 septembre, sous le signe de la lutte contre le dérèglement climatique et de la promotion de l’innovation.

Trois sites étaient ouverts au public pendant ces deux jours : le Quai d’Orsay, où Harlem Désir, secrétaire d’État aux affaires européennes, a échangé avec le public samedi 19 septembre en fin de matinée, le domaine de La Celle-Saint-Cloud et le centre des archives diplomatiques de la Courneuve.

A moins de 100 jours de la conférence de Paris sur le climat, les artistes du collectif "The Parisianier" ont eu carte blanche pour imaginer un Paris idéal dans lequel il ferait bon vivre en 2050.

Le public a par ailleurs pu rencontrer des personnalités engagées dans la lutte contre le dérèglement climatique comme une représentante de l’équipe du projet d’avion à panneaux solaires "Solar Impulse", ou, en visio-conférence, des ambassadeurs français en poste qui ont témoigné des effets les plus visibles du dérèglement climatique dans leur pays de résidence. En partenariat avec l’association "Les petits débrouillards", des ateliers participatifs et pédagogiques ont par ailleurs été proposés pour le jeune public au sein d’un bus dédié, le "Science Tour" et stationné dans les jardins de l’Hôtel du ministre.

Les visiteurs ont pu découvrir le patrimoine historique du ministère sous de nouveaux angles, à travers des images d’archive animées et d’enregistrement d’époque, retraçant l’histoire de l’Hôtel du ministre.

Enfin, un espace était consacré à la présentation en avant-première du catalogue Goering, qui regroupe l’ensemble des œuvres spoliées pendant la Seconde Guerre mondiale par ce dignitaire nazi. Jamais exposé, cet original sera publié par les archives du Quai d’Orsay aux éditions Flammarion le 30 septembre prochain.

Dernière modification : 21/09/2015

Haut de page