Fonds d’Alembert 2019 : une invitation au dialogue [es]

Dans le cadre de l’édition 2019 du Fonds d’Alembert au Panama, un projet régional sur le thème des discriminations a été mis en place. Deux thématiques ont été retenues : la transmission des cultures et langues autochtones et les questions de genre et d’éducation sexuelle. Au total, trois événements distincts ont été organisés par l’Ambassade de France, en collaboration avec différents organisations et membres de la société civile. Ces séquences, organisées du 07 au 09 mai 2019, ont remporté un franc-succès.

Séminaire sur la transmission et la conservation des cultures et langues autochtones dans la communauté Piriati-Embera

En collaboration avec le Centre d’Etudes Mexicaines et Centroaméricaines (CEMCA), l’Ambassade de France au Panama a organisé un premier débat d’idées sur la transmission des cultures et langues autochtones qui s’est déroulé le 7 mai dans la communauté Embera de Piriati.
La projection du documentaire « Salió de nosotros y regresó escrito » sur un projet de conservation de la langue Pesh au Honduras sous la coordination de Claudine Chamoreau, responsable pour l’Amérique centrale du Centre d’Etudes Mexicaines et Centroaméricaines (CEMCA), a permis de débuter les prises de paroles sur la situation des langues autochtones au Panama.
Afin d’échanger autour de ces questions avec les habitants de Piriati, outre le vice-Ministre aux Affaires Indigènes du Panama, Feliciano Jimenez, étaient présents des représentants des groupes Gunas, Emberas et Naso. Les Caciques de la communauté Guna de Madugandi, les représentants de l’Institut du patrimoine culturel du peuple Guna ainsi que le cacique du Congrès Embera de Alto Bayano Rodolfo Cunampio (co-organisateur de l’événement) et le dirigeant de la communauté de piriati Abdiel Omí.
Enfin, plusieurs sociologues, anthropologues et chercheurs appartenant au CNRS, à l’IHEAL, au CEMCA, à l’Université de Panama et au Centre d’études et d’action social panaméen ont également répondu présents. Au total, une soixantaine de personnes a assisté à la journée pour débattre sur l’importance de la transmission des cultures et des langues autochtones du Panama.

Conférence-débat sur la démocratie sexuelle organisée avec l’appui du Fonds des Nations unies pour la population à l’Alliance Française

Le 9 mai 2019, une conférence-débat sur la démocratie sexuelle, les droits sexuels et de l’émancipation des femmes a été organisée à l’Alliance Française de Panama, en partenariat avec le Fonds pour la population des Nations-Unis (UNFPA).
Eric Fassin, sociologue, chercheur au laboratoire des genres du CNRS et professeur à l’Université de Paris VIII, est revenu dans un premier temps sur le concept sociologique de violence symbolique établi par Bourdieu. Il a ensuite abordé la question de la politisation de la sexualité et du mariage homosexuel.
Dans un deuxième temps, Iván Chanis, président de la fondation Iguales et Marina Pérez de Cárdenas, en charge des questions de politiques publiques pour la fondation Morgan, sont intervenus sur les questions de genre et d’éducation sexuelle dans le cadre du Panama. L’ensemble de la conférence-débat a été modérée par Plashka Meade, analyste politique travaillant à la municipalité de Panama.
Des représentants des autorités panaméennes, de l’Institut national de la femme au Panama (Inamu), ainsi que des chercheurs et des représentants de la société civile composaient le public d’environ 90 personnes.
La participation très active de l’assistance a permis de développer un riche débat d’idées autour des questions de genre et d’éducation sexuelle au Panama.

JPEG

Intervention de Eric Fassin auprès des élèves du lycée français international de Panama

Le 10 mai 2019, le sociologue Eric Fassin est également intervenu sur le sujet des relations femme/homme et du harcèlement auprès des élèves du lycée français international de Panama. La thématique a suscité un vif engouement de la part des élèves qui ont pu échanger longuement avec M. Fassin. Cette intervention s’inscrit dans le cadre du développement de la pensée critique et du débat de société autour des relations femme/homme.

L’Ambassade de France au Panama souhaite remercier chaleureusement l’ensemble des participants aux différentes activités organisées dans le cadre de l’édition 2019 du Fonds d’Alembert et tient à saluer particulièrement l’appui du Congrès général Embera de Alto Bayano, de UNFPA et de l’Alliance Française.


Qu’est-ce que le Fonds d’Alembert ?

Le Fonds d’Alembert, consacré aux projets du réseau dans le domaine du débat d’idées, est un appel à projets lancé chaque année par l’Institut français afin de soutenir les opérations de débat d’idées (table-rondes, dialogues, forums, cycles de rencontres) organisées par le réseau culturel français à l’étranger (Instituts français, Alliances françaises, IFRE).

Dernière modification : 03/06/2019

Haut de page