Conduire au Panama

Les titulaires du permis français peuvent conduire à l’étranger tant qu’ils n’y résident pas, pendant une durée allant généralement de 3 mois à 1 an selon les États (3 mois au Panama), et à condition d’être munis d’un permis de conduire international, obtenu avant leur départ auprès de la préfecture de résidence en France. Ce document n’autorise pas seul la conduite à l’étranger, il n’est qu’une traduction en différentes langues des informations qui figurent sur le titre français. Il est recommandé de solliciter le permis international avant le départ à l’étranger, les postes consulaires ne pouvant le délivrer.

Après trois mois, les titulaires de permis de conduire français doivent obtenir un permis de conduire panaméen, soit en passant les examens prévus par la législation locale, soit en procédant à l’échange du permis de conduire français contre un permis de conduire local.

Afin d’obtenir l’échange du permis, ils doivent solliciter directement auprès de la préfecture, par courrier ou messagerie électronique, ou en personne lors d’un déplacement en France, leur relevé d’information restreint (RIR). Le RIR est un document délivré par la préfecture du dernier lieu de résidence en France qui permet aux titulaires de permis de conduire français d’attester la validité de leur titre et de prouver que leurs droits à conduire n’ont pas été suspendus en France.

Attention : si vous transmettez votre demande de RIR à la préfecture par courrier électronique, veillez à ce que les pièces jointes ne dépassent pas 1 Mo. Des pièces jointes trop volumineuses peuvent entrainer le blocage et la non réception de votre demande.

Nous vous invitons à consulter la plaquette d’information "Obtenir mon RIR à l’étranger" et à télécharger le "Formulaire de demande de RIR". La demande de RIR et les justificatifs devront être adressés directement aux préfectures.

PDF - 584 ko
Plaquette d’information - Obtenir mon RIR à l’étranger
Word - 53.1 ko
Formulaire de demande de Relevé d’informations restreint (RIR)

L’usager sera convoqué à l’ambassade dès réception du RIR (prévoir un délai de deux à trois semaines) afin de se voir délivrer la photocopie conforme de son permis de conduire et de son passeport. Cette copie devra ensuite être légalisée par le Ministère des Relations Extérieures panaméen.

Le RIR sera tamponné et signé par un agent habilité de l’ambassade puis devra également être légalisé par le Ministère des Relations Extérieures et dûment traduit par un traducteur officiel à Panama.

Muni de ces documents, ainsi que des documents complémentaires nécessaires au traitement du dossier, l’usager pourra alors se présenter au SERTRACEN (Via España - Plaza Carolina) pour obtenir l’échange du permis de conduire, les autorités locales conservant le droit, en cas de doute, de vérifier l’authenticité du titre.

Attention : le SERTRACEN ne procède pas à l’échange des permis français en mauvais état.

Dernière modification : 06/04/2017

Haut de page