Bravo à la Fondation Calicanto pour son travail en faveur de l’égalité hommes/femmes ! [es]

Une cérémonie a été organisée à la résidence de France pour féliciter les participantes de ce projet. A cette occasion, l’ambassadeur de France au Panama, Arnaud de Sury, et la présidente de la Fondation Calicanto, Hildegard Vásquez, ont remis un certificat à chacune des 15 agents de changement, accompagnés de la directrice de la Fondation Calicanto, Gabriela Valencia, de la responsable du programme Nefthaly Montenegro, et de Génesis Sierra, coordinatrice du programme "Agents de changement pour la prévention de la violence de genre".

Sur la Fondation Calicanto

La Fondation Calicanto travaille depuis 2005 à l’autonomisation des femmes en situation de vulnérabilité sociale. Son programme CAPTA (Capacitación para el Trabajo) fournit aux femmes des outils psychosociaux et professionnels pour les aider à comprendre leurs droits en tant qu’individus et à accéder à de meilleures opportunités d’emploi. Parmi les 350 diplômés du CAPTA, 15 femmes ont été sélectionnées et formées par la Fondation Calicanto pour devenir des "agents du changement pour la prévention de la violence de genre". Cette formation leur a permis de promouvoir le changement social chez les femmes, les hommes et les adolescents de leurs communautés. Ensemble, ils ont pu former plus de 150 adolescents par le biais d’ateliers de sensibilisation à l’égalité des droits et à l’équité, afin que chacun puisse s’autonomiser personnellement et transmettre le message de l’égalité des droits pour les femmes et de la prévention de la violence de genre.

Le programme PISCCA : un outil de soutien aux association d’Amérique centrale engagée contre les inégalités de genre.

Le projet "Agents de changement pour la prévention de la violence de genre" de la Fondation Calicanto a été sélectionné au Panama pour recevoir un financement du programme français PISCCA 2021-22. Face à la vulnérabilité de la situation des femmes à cause de la pandémie de Covid-19, le Service français de coopération et d’action culturelle pour l’Amérique centrale (SCAC) a lancé l’appel à propositions pour le Fonds d’appui aux projets innovants de la société civile et aux coalitions d’acteurs (PISCCA). En étroite collaboration avec les six ambassades de la région (Panama, Costa Rica, Nicaragua, Honduras, El Salvador, Guatemala), le PISCCA 2021-22 finance des actions qui contribuent à la réduction des inégalités de genre en Amérique centrale. Ce programme contribue à lutter contre le manque d’horizons professionnels, l’augmentation de la violence à l’égard des filles et des femmes, et la présence insuffisante des femmes dans la sphère politique et dans les processus de décision économique en Amérique centrale.

La deuxième partie du programme PISCCA arrive bientôt...

Un deuxième appel du programme PISCCA sera proposé du 6 décembre au 30 janvier 2022, pour continuer à soutenir des projets et des initiatives d’intervention sur :
1) l’insertion professionnelle et l’autonomisation économique des jeunes et des femmes en situation de vulnérabilité ;
2) la lutte contre les discriminations et les violences faites aux femmes et aux filles et l’accès à leurs droits sexuels et reproductifs et à leur santé ;
3) le leadership et la participation politique des femmes dans les instances de décision politique et économique. Cet appel sera disponible sur le site internet de l’ambassade de France au Panama et sur ses réseaux sociaux.

Dernière modification : 13/12/2021

Haut de page